Le Club

UN CLUB DE PLUS 40 ANS D’EXISTANCE.

histoire 1975-1990

Le club est engagé en deuxième série, troisième niveau français. Le club est absent du championnat entre 1981 et 1984 et en 1987.

En 25 ans, les Cormorans ne se qualifient jamais pour les phases finales. Les meilleurs résultats des rennais au cours de cette période sont soldés par une deuxième place de la poule Bretagne.

En 1995, les Rennais atteignent pour la première fois les phases finales. Ils se qualifient en prenant la deuxième place derrière La Roche-sur-Yon mais ils terminent derniers de la demi-finale nord.

L’année suivante en 1996, les Cormorans terminent premiers de la poule Bretagne-Pays de la Loire pour la première fois de leur histoire. Ils se qualifient pour la poule nationale. Les Rennais terminent quatrième de la poule et sont les derniers repêchés pour monter en D2.

La saison suivante, les Rennais terminent bons derniers de la poule ouest de D2 sans aucune victoire et doivent passer par la poule de maintien. Ils terminent derniers de la poule a égalité avec Évry mais ce sont les Rennais qui descendent en D3.

Les Rennais terminent troisième l’année suivante en D3 et ne sont donc pas qualifiés en poule finale, une deuxième équipe est engagée en D4 et termine elle aussi troisième.

Pendant trois années, l’équipe termine dernière à deux reprises et avant-dernière deux autres fois.

Renaissance 2001-2005

 En 2002-2003, Rennes avec son entraineur joueur Pascal Schneider se qualifie pour la phase finale et échoue à une place du carré final. Les Cormorans terminent 3e des play-offs

L’année suivante, un nouvel entraineur joueur arrive en la personne de Franck Barreteau ancien joueur d’Asnières en D1. Les Rennais terminent premiers de la poule ouest où toutes les équipes sont qualifiées pour les play-offs. Mais les Rennais vont une nouvelle fois échouer à la deuxième place et laissent la place du final four au Français Volants.

L’année suivante est sûrement la plus réussie de toute l’histoire du club, Rennes termine une nouvelle fois premier de la poule ouest, avant de remporter les séries éliminatoires, avec un total de 18 victoires et une seule défaite. Laurent Bougro, le nouvel entraineur, ancien pensionnaire de la ligue Magnus et de l’équipe de France, a réussi son pari, les Rennais accueillent le carré final et terminent seconds derrière Champigny, Les Cormorans jouent un barrage contre l’avant dernier de D2, les Français Volants, ils perdent ces deux matchs de barrage mais peuvent quand même accéder à la D2 mais un désaccord du bureau et un manque d’argent contraint les Rennais à rester en D3..